Canada Day and the Capital | La capitale et la fête du Canada

Written by Shehnila S.

With breathtaking fireworks, concerts, entertainment, and activities, (with perhaps a trip to the Bytown Museum) Ottawa, the nation’s capital itself, is without a doubt the place to be to express your national pride on Canada Day!

Canada Day became statute in 1879 but was previously known as “Dominion Day” until renamed by Parliament in 1982. It celebrates the anniversary of Canada’s formation as a Dominion. The British North America Act in 1867 united former provinces Nova Scotia, New Brunswick, and the United Province of Canada (which we now know as Ontario and Quebec) into a single country. Although this marked strides in Canada’s independence, Canada was still politically under British control until its patriation in 1982 with the enacting of the Constitution Act.

Ottawa was the central location for witnessing the beginning of a new nation with ceremonies that commenced in the newly named capital of Canada. Ottawa (then called Bytown) was chosen by Queen Victoria as the capital for several key reasons. It was the only settlement of its kind located on the border of Upper and Lower Canada (the border between Quebec and Ontario), which made it the perfect middle ground between the French and English inhabitants. Another key reason was that during that era, Ottawa was surrounded by dense forest and far from the border. This made it less vulnerable to American attack in comparison to other major cities, during the backdrop of the War of 1812. Other factors included government ownership of a pronounced section of land, Barracks Hill, (now Parliament Hill) overlooking the Ottawa River and the easy transport facilitated by the Ottawa River to Eastern Canada, and the Rideau Canal to Western Canada. Ottawa was also nearly exactly halfway between the hubs of Toronto and Quebec City and the town’s smaller size decreased the potential that mobs could politically riot and cause damage to government buildings. This had been the case with the previous Canadian capitals, like Quebec City.

On June 30th, 1867 at the stroke of midnight, the sound of church bells could be heard across the newly formed provinces. Throughout the day on July 1st, festivities in the form of parades and celebrations broke out after the Queen’s proclamation which was announced in all major centres. This momentous occasion made waves in Ottawa with a 101 gun salute.

A snapshot of the celebrations in Ottawa in 1867.

In 1927, July 1st coincided with the Diamond Jubilee (60th anniversary) of Confederation. To commemorate this historical milestone, the Governor General rested the cornerstone of the Confederation Building at the corner of Bank and Wellington Street. The program of national celebration in the capital continued with the inauguration of the Carillon in the Peace Tower on Parliament Hill.

With the Carillion made up of 53 bells weighing 66 tonnes, unloading them on Parliament Hill must not have been an easy task!

Ottawa is rich with Canadian culture and history unique to the city, making its Canada Day celebrations truly unforgettable. Before capping off the iconic day with watching glorious fireworks downtown, there’s no better way to spend it than taking the time to explore the fascinating exhibitions recounting the capital’s origins at our very own Bytown Museum! We hope to see you next year!

DSC_0718
On behalf of the Bytown Museum Youth Council, we hope you had a safe and happy Canada Day!

Shehnila S. is a student at Carleton University studying Communication Studies. 

La capitale et la fête du Canada

Avec ses feux d’artifices à couper le souffle, ses concerts, ses divertissements et ses activités (incluant peut-être une visite au Musée Bytown), Ottawa, capitale de la nation, est sans nul doute le lieu tout désigné pour exprimer notre fierté nationale le jour de la fête du Canada.

La fête du Canada a été instaurée en 1879 sous le nom de « jour du Dominion ». C’est en 1982 que le Parlement la rebaptise. Cette journée-là, on célèbre l’anniversaire de la formation du Canada en Dominion. L’Acte de l’Amérique du Nord britannique, promulgué en 1867, réunit en un seul pays les anciennes colonies de Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick ainsi que la province du Canada (devenue le Québec et l’Ontario). Bien que cet événement amorce le virage du Canada vers l’indépendance, le pays demeure sous contrôle politique britannique jusqu’au rapatriement de la Constitution, en 1982.

Ottawa est le principal théâtre où se joue la naissance de la nation, avec des cérémonies qui fêtent la création de la nouvelle capitale du Canada. La reine Victoria choisit comme capitale Ottawa, alors appelée Bytown, pour plusieurs raisons stratégiques. Seule colonie de ce genre installée à la frontière du Haut et du Bas-Canada (entre le Québec et l’Ontario), la ville est peuplée de francophones comme d’anglophones. En outre, entourée d’une forêt dense, elle se trouve loin de la frontière, ce qui la rend moins vulnérable aux attaques américaines que les autres villes importantes, à une époque où la guerre de 1812 n’est pas si lointaine. Le gouvernement y possède de plus d’importants terrains (qui forment aujourd’hui la colline du Parlement) surplombant la rivière des Outaouais, qui facilite le transport vers l’est du Canada, tandis que le canal Rideau sert de voie navigable vers l’ouest. Ottawa se trouve aussi exactement à mi-chemin entre Toronto et Québec, deux importants centres urbains. Enfin, la modeste taille de la ville minimise les risques d’émeute politique et les dommages causés aux édifices gouvernementaux, dont ont été victimes d’autres capitales canadiennes précédentes, dont Québec.

Le 30 juin 1867, sur le coup de minuit, les cloches des églises sonnent dans toutes les provinces nouvellement formées. La proclamation de la reine, annoncée dans tous les grands centres, est marquée par des défilés et des célébrations. Cet événement décisif est salué à Ottawa par une salve de 101 coups de canon.

Légende : Vue des célébrations à Ottawa
Légende : Vue des célébrations à Ottawa

En 1927, le 1er juillet coïncide avec le jubilé de diamant (le 60e anniversaire) de la Confédération. Pour commémorer cette étape historique, le gouverneur général dépose la pierre angulaire de l’édifice de la Confédération, à l’angle des rues Bank et Wellington. Les festivités nationales tenues dans la capitale se poursuivent avec l’inauguration du carillon installé dans la Tour de la Paix, sur la colline du Parlement.

Légende : Les 53 cloches du carillon pesant 66 tonnes, on a dû certainement se démener pour les décharger sur la colline du Parlement!
Légende : Les 53 cloches du carillon pesant 66 tonnes, on a dû certainement se démener pour les décharger sur la colline du Parlement!

Ottawa est riche d’une culture et d’une histoire canadienne propre à la ville, conférant aux célébrations de la fête du Canada un caractère inoubliable! Avant d’admirer les splendides feux d’artifices qui couronnent au centre-ville cette journée emblématique, prenez le temps d’explorer les fascinantes expositions du Musée Bytown qui racontent les origines de la capitale!

Le Conseil des jeunes du Musée Bytown vous souhaite une fête du Canada joyeuse et sécuritaire
Le Conseil des jeunes du Musée Bytown vous souhaite une fête du Canada joyeuse et sécuritaire

Shehnila S. est une étudiante de deuxième année à l’Université Carleton d’étudier d’études en communication.

Advertisements